[Cyclisme] Hommage à Laurent Fignon

Publié le par stephol07

Quel amateur de cyclisme peut ne pas ressentir de tristesse aujourd'hui ? C'est en effet l'un des plus grands champions français dans le vélo qui s'est éteint à 50 ans. Laurent Fignon nous a quittés après avoir lutté pendant plus d'un an contre un cancer des voix digestives qui l'aura finalement vaincu.

 

Deux grandes boucles

 

Pour commencer, saluons déjà une grande carrière de sportif. Laurent Fignon a gagné deux Tours, en 1983 et 1984. Il a en plus été à la lutte avec beaucoup de grands champions pour en gagner d'autres, comme Bernard Hinault ou encore Greg Lemond qui l'aura rendu célèbre en lui arrachant une victoire pour 8 secondes sur un contre-la-montre d'anthologie. Une défaite qui, paradoxalement, le rendra plus célèbre que ses victoires. Son ancien coéquipier Gilbert Duclos-Lassalle dira même que "les 8 secondes qui le séparaient de Greg Lemond lors du Tour 89 resteront à jamais gravées dans sa mémoire et dans celle des Français".

Il faut aussi ajouter à ces victoires sur le Tour de nombreuses autres. Laurent Fignon a gagné deux fois la classique Milan-San Remo (1988-1989), la Flèche Wallone en 1986, le tour d'Italie en 1989 ou encore les championnats de France en 1984 pour ne citer que les grandes lignes. Un palmarès qui le place sans doute en deuxième place des coureurs français de l'histoire, à droite de Bernard Hinault.

 

Un amoureux du vélo

 

La reconversion du double vainqueur du Tour s'est évidemment faite dans le milieu qu'il aimait le plus, le vélo. Il organisa quelques courses avant de devenir consultant pour Eurosport, Europe 1 ou encore France-Télévisions. Il commenta d'ailleurs sur le service public les cinq derniers Tours de France. Ses commentaires, toujours judicieux et intéressants auront régalé les passionnés et permis à la course d'être encore plus belle. Fignon aura aussi écrit un livre sorti en juin 2009, "Nous étions jeunes et insouciants" qui parle de sa maladie mais aussi du dopage dans le vélo qu'il a avoué pratiquer, en précisant que tout le monde à son époque le faisait.

Lors du dernier Tour, il avait encore commenté le duel Shleck-Contador avec une justesse fantastique. Il aura même reçu des mains de son ancien rival Bernard Hinault le prix de la combativité sur la Grande Boucle. La voix du vélo s'en va. Laurent Fignon aura perdu sa dernière course, celle contre la mort, qui n'aura malheureusement pas eu 8 secondes d'avance sur lui, mais des années, trop d'années...

 

Quelques hommages

 

A l'annonce de la mort de Laurent Fignon à la mi-journée par France-Télévisions, beaucoup d'hommages se sont succédés. En voici quelques-uns.

 

Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France (à Ouest-France) : "Ça me touche, comme cela touche toute personne qui aime le vélo. On a été ensemble avant d'être l'un contre l'autre. Il s'est toujours battu pour gagner. Là, il s'est battu et il a perdu."

Eddy Merckx, quintuple vainqueur du Tour de France (sur le site de RMC) : 
"Je l'appréciais d'abord en tant que coureur. C'était un champion complet. On ne peut pas remporter le Tour de France si on n'est pas un coureur complet. Et puis c'était aussi un homme d'une grande honnêteté. Il donnait toujours son opinion, il ne tournait pas autour du pot. C'était aussi quelqu'un de très intelligent, il avait toujours une très bonne analyse de la course. Malheureusement, il est parti beaucoup trop tôt. 50 ans, c'est bien trop jeune !"

Rama Yade, Secrétaire d'Etat aux Sports (sur i-Télé): 
"C'est une bien triste nouvelle parce que ça a été un immense champion au parcours exceptionnel. Je retiens de cet homme, la carrière sportive et le combat contre la maladie qu'il a mené avec beaucoup de courage et de détermination. J'ai eu l'occasion de le voir sur les Tour, notamment le dernier. Il était là, présent, commentant le Tour, commentant le duel entre Schleck et Contador avec beaucoup de professionnalisme et avec l'envie d'être remarqué pour ce qu'il faisait en non pour sa maladie. J'ai remarqué beaucoup de pudeur chez lui."

Thierry Adam, journaliste chez France 2 qui a commenté le Tour de France avec lui (sur RTL) :
"Laurent avait du caractère, c'était un garçon qui était comme quand il était sur le vélo. Il a toujours eu du caractère, c'était sa force. Il disait toujours ce qu'il pensait, parfois peut être un peu trop durement. Un peu plus cette année parce qu'il sentait que c'était un petit peu plus compliqué. Il sentait peut être plus que nous que c'était la fin même si moi je n'ai pas eu cette impression là pendant le mois de juillet. Alors c'est vrai que la voix a pu interloquer, poser des questions. Mais tout n'était pas lié parce que là c'est vraiment le cancer qui l'a emmené. Cela s'est aggravé vendredi. 
Il était aux championnats d'Europe d'athlétisme de Barcelone par exemple, moi je l'avais trouvé bien c'est pour ça que je suis submergé. Je l'avais trouvé bien au mois de juillet, on avait choisi ensemble nos étapes, on avait décidé qu'il ne ferait que celles qu'il voudrait. Je me souviens qu'à mi-parcours il m'avait dit « Thierry, je me sens bien, on va faire tout ensemble ».Et Finalement, il a fait toute la fin avec moi. En revanche ce qui m'avait mis un peu la puce à l'oreille, c'est qu'à la fin du mois de juillet il m'avait envoyé un texto et que ce n'était pas dans ses habitudes.

Jean-Marie Leblanc, ancien directeur du Tour de France (Sur France Info):
"La mort d'un homme de 50 ans ne laisse personne indifférent. Le cyclisme est une grande famille et un jeune ex champion de 50 ans qui s'en va ne peut qu'émouvoir cette grande famille et je fais parti de cette grande famille. On savait que Laurent menait un combat difficile et peut être un combat qu'il allait un jour perdre. Mais c'est venu évidemment très très vite, très très tôt et c'est pour ça que le choc est si fort. Ce qui m'a le plus marqué sportivement chez Laurent, c'est sa première victoire dans le Tour en 1983. C'était une victoire juvénile, une victoire de l'improvisation, du talent de l'audace. Fignon n'avait peur de rien à 23 ans et il n'a jamais eu peur de rien par la suite."

 

SRC

 


Publié dans Articles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

remy 01/09/2010 17:19


RIP


stephol07 01/09/2010 20:23



Tout à fait ='(