[Football] Norvège-France, quels enseignements ?

Publié le par stephol07

Mercredi soir, Laurent Blanc, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France, effectuait son premier match avec les Bleus. Petit résumé des prestations des joueurs de la France sans les mutins de Knysna durant cette première défaite 2-1 de l'ère Blanc.

 

Ils ont brillé

 

Trois joueurs semblent s'être inscrits pour la prochaine liste du Président. Tout d'abord le jeune rennais Yann M'Vila qui en a surpris plus d'un pour sa première cape avec le maillot tricolore. Impressionnant de sérénité, le milieu récupérateur de seulement 20 ans a prouvé qu'il était bien présent et qu'il allait rivaliser avec les autres à un poste où la concurrence est sûrement la plus forte en équipe de France. Le milieu offensif Samir Nasri aura été peut-être légèrement moins brillant mais malgré tout très précieux dans la construction du jeu en première période. Avec la suspension de Gourcuff lors des deux prochains matchs, il en devient encore plus indispensable. Enfin, Hatem Ben Arfa a apporté sa fougue, a même marqué et a semblé un peu plus collectif que d'habitude.

 

Ils ont été bons

 

Les deux latéraux Rod Fanni à droite et Aly Cissokho à gauche ont été plutôt bons, sérieux défensivement mais un peu empruntés offensivement. Un match intéressant dans l'ensemble. Guillaume Hoarau a sûrement marqué des points dans un rôle de point de fixation. Jérémy Menez a aussi séduit par son envie et sa disponibilité malgré quelques mésententes avec ses compères de l'attaque. Enfin, celui que bien peu connaissaient avant le match a été une bonne surprise. Charles N'Zogbia a produit une prestation assez correcte tout comme Loïc Rémy.

 

Ils ont été moyens

 

Tout d'abord le sélectionneur Laurent Blanc. Le Président aura tenté des paris réussis comme M'Vila mais n'aura pas su rassurer ses supporters par un résultat positif. Le jeu n'aura pas non plus été d'une grande fluidité même s'il faut bien reconnaître que c'est à cause d'un manque d'automatismes et d'expérience internationale pour ces nombreux joueurs jamais appelés mais jetés quand même dans le grand bain. Philippe Mexès, promu capitaine, a semblé plein d'assurance mais sa défense n'a souvent pas bien suivi ses ordres. Le Romain n'a également pas été très à l'aise avec son compagnon en défense centrale Adil Rami ce qui donne une charnière centrale peu concluante. Moussa Sissoko a déçu au milieu de terrain et risque de ne pas être retenu contre la Biélorussie avec les retours de Diaby ou Toulalan. En attaque, Karim Benzema a touché bien peu de ballons même s'il les a plutôt bien négociés. Il aura cependant manqué de temps de jeu pour pouvoir pleinement s'exprimer.

 

Ils ont été mauvais

 

Dans les buts, Stéphane Ruffier a été coupable sur les deux buts, peut-être déstabilisé par le fait que Hugo Lloris ait été réaffirmé le n°1 incontestable par Blanc. Sur le premier but, sa main tremble un peu pour arrêter une frappe pourtant assez anodine. Sur le deuxième, en sortant de manière hasardeuse, qui plus est les pieds en avant, il n'a pas su rattraper l'erreur de Lassana Diarra qui aura été catastrophique. "Lass" a presque tout raté et a même servi le deuxième but aux Norvégiens sur un plateau doré. Lui qui avait tout à gagner a sûrement tout perdu, encore plus avec l'excellente prestation de M'Vila.

 

Ils n'ont pas eu leur chance

 

De leur côté, Nicolas Douchez, Mathieu Debuchy, Benoît Trémoulinas, Mamadou Sakho et Blaise Matuidi n'ont pas pu fêter leur première sélection. Quant à Jimmy Briand et Yohan Cabaye, ils n'ont pas eu le temps de s'exprimer même si ce dernier a semblé plein de bonne volonté lors de ses quelques minutes de jeu.

 

SRC

Publié dans Articles

Commenter cet article